Témoignages

Manon BORDET

Manon BORDET
- -

Mme. Manon BORDET - ancienne étudiante en Master MSc Management des Ressources Humaines

 

Quelques mois après l’obtention de votre Master, que retenez-vous de vos deux années passées à Ecoris ?

 

J’ai fait mes 2 années d’alternance aux Eaux d’Evian. J’ai eu la chance d’intégrer au mois dernier le processus de recrutement  pour un poste de chargée de projet RH à l’Evian Resort. J’ai donc terminé mon contrat en alternance au 31 juillet et je suis passé au 1er août sur un CDI. Je me sens complètement armée par rapport aux enseignements que j’ai reçu pendant ces 2 ans à Ecoris, tant sur la partie théorique que pratique.

 

Nous avons incorporé un service formation au sein de mon service. Au vu de la spécificité de mon master avec un module important sur la formation, ma responsable s’est reposée sur moi pour intégrer cette dimension à mon poste de travail. Il en est de même pour la partie RH 2.0, le recrutement…

 

Je suis vraiment ravie d’en être arrivée là aujourd’hui. Je ne retiens que le positif de la formation, à savoir des enseignements de qualité avec des professionnels à notre écoute et disponibles à 100%. Pour moi qui suis arrivée en master en découvrant la fonction RH, j’ai pu très vite progresser notamment grâce à l’aide de mes collègues de classe. Je remercie Ecoris de m’avoir donné cette chance !

 

J’ai beaucoup aimé la manière dont nous avons été formés à Ecoris (travaux de groupe, mise en situation…). Grâce à Ecoris nous sommes armés dans notre vie professionnelle.

 

Aujourd’hui je recommande l’école car elle donne la chance aux jeunes de  pouvoir effectuer un diplôme d’enseignement supérieur en alternance, c’est ce qui fait la différence quand on reçoit un CV. Par ailleurs, j’ai un certain sentiment d’appartenance à l’école. Quand je dois recruter des stagiaires ou des alternants je fais appel à Ecoris pour voir s’il y a des candidatures intéressantes.  

 

 

  • Quels souvenirs gardez-vous de vos professeurs ?

 

Je garde un souvenir particulier de mes professeurs. Ils nous ont suivis pendant deux années de master sur des sujets différents. Ce sont des formateurs en or pour moi. Nous avons créé des liens et je suis d’ailleurs amenée aujourd’hui à travailler parfois avec une de mes professeurs, comme quoi Ecoris crée aussi des contacts professionnels !

 

 

  • Quelles sont vos missions aujourd’hui ?

 

J’ai intégré l’équipe d’Evian Resort  dans le département du développement des ressources humaines qui englobe beaucoup de pôles dans la fonction RH comme la communication interne, la gestion de la partie formation avec 700 collaborateurs ou la création d’une école dont l’objectif est  d’apporter une compétence supplémentaire  à nos alternants en leur faisant découvrir d’autres métiers que les leurs une fois par mois. Ils sont également en charge de la création d’un diner de gala pour 150 personnes à la fin de l’année. Ils gèrent le concept du début à la fin. Cette année le thème est Harry Potter et je suis fière d’avoir trouvé comme parrain pour cette 1ère année Thierry Marx. C’est un joli succès ! Je suis aussi en charge de gérer les partenariats avec les différentes écoles.

 

C’est un 1er travail très généraliste et très professionnalisant car j’ai la chance d’être dans une entreprise où nous avons une certaine marge de manœuvre dans ce que l’on entreprend.

 

Ce que je peux conseiller aux jeunes qui recherchent une alternance dans ce domaine c’est de s’informer avant tout sur l’entreprise, sur son secteur d’activité et sur le poste proposé. Il ne faut surtout pas négliger la lettre de motivation ainsi que le CV. Ce qui compte, c’est de montrer son savoir-être car j’ai été formée ainsi. Le savoir-faire c’est quelque chose que les entreprises apportent tout au long de la formation du jeune. On se retourne donc sur le savoir-être. Ne négligez pas la moindre petite expérience car il y a toujours une carte à jouer. De plus, l’apparence, dans mon secteur d’activité lié au luxe, est importante (tenue, propreté…). La pratique de l’anglais est également essentielle.

 

  • Comment envisagez-vous l’avenir ?

 

Je veux avant tout devenir une experte dans mon domaine. Je touche aujourd’hui à beaucoup de sujets, c’est donc encore plus compliqué d’acquérir de l’expertise. Cela demande davantage de travail au quotidien. L’objectif pour moi d’ici deux ans, est d’être performante dans l’ensemble des domaines actuels avec comme projet à moyen terme,  de devenir responsable de ce service. Je souhaite donc rester dans cette voie du RH aux compétences transverses. Ce dont j’ai envie, c’est d’avoir très rapidement une équipe à manager.

Il faut dire que je commence à avoir une fibre entrepreneuriale avec l’envie de créer des choses !

 

Pour le mot de la fin, je tiens à dire que je suis pleinement consciente de la valeur ajoutée d’Ecoris. Je suis très reconnaissante envers les personnes qui ont fait de ces deux années ce qu’elles ont été.

Je tiens à préciser que nous n’oublierons jamais Mme DEVILLE pour tout ce qu’elle a pu nous apporter tant sur le plan personnel que professionnel !

Partager sur Facebook